Rechercher

L'évangile selon Saint Mark (chronique de reconfinement FB n°6)

Mes doux amis, je sais depuis la semaine dernière, à l’instar de Luc Ferry, ce qu’est une vie réussie. Je me sens le cheveu lisse et ondulé, la voix chaude et rassurante, à moi bientôt les conférences pour les croisières philosophiques de luxe ! Car j’ai 2000 amis, 2000 véritables amis, sans chair et sans os, 2000 amis, et que j’aime et qui m’aiment, et qui ne sont chaque fois ni tout à fait les mêmes ni tout à fait des autres, et m’aiment et me comprennent. Car ils me comprennent, ils me likent, ils me gros-cœur, ils me solidaires, ils me haha !, ils me commentent et parfois même me petit-bisou-d-amour. Je ne suis plus le mal aimé, le veuf, l’inconsolé, le desdichado ! Grâce à l’infinie sollicitude de Mark Z., je reçois de plein fouet l’amour de plusieurs centaines de personnes, votre amour, qui ne vise qu’une chose : mon plein épanouissement. Rendez-vous compte, mes amis, mes deux mille à moi que j’ai :pour la première fois dans l’Histoire de l’humanité, chacun peut être aimé à lui tout seul par des milliers d’autres. J’ai 2000 amis, rien qu’à moi, mes miens, mon stock, mon réservoir, mon cher grand fond malampia ! Ma plus belle histoire d’amour, c’est vous ! Je ne suis plus un loser ! Alléluia, j’ai 2000 amis ! « Putain, après ça, on peut mourir tranquille ! » comme disait le grand philosophe bouddhiste Thierry Rolland. Ce dont Jésus rêvait, Mark l’a fait : faire descendre sur terre l’amour universel. Mère Teresa, le Dalaï-Lama et l’abbé Pierre peuvent bien aller se rhabiller ! L’amour abstrait que dénonçait dans le christianisme l’un des maîtres à penser de Thierry Rolland, GWF Hegel, a été enfin rendu concret par l’ouvrage divin de Mark Z ! Et chacun aura même droit, grâce à sa page FB, à une vie après la mort ! Alors oui, en vérité, mes frères, je vous le dis : continuons à nous aimer inconditionnellement, continuons chaque jour à rendre grâce à notre nouveau messie, likons nous les uns les autres, et retournons-nous pour qu’il nous montre bien profondément la voie de l’amour ! Et foin des jaloux et des malveillants ! Car qui aurait osé remettre en cause Jésus Christ parce qu’il ne déclarait pas ses impôts en Judée ? Qui aurait pu même lui en vouloir d’être la huitième fortune de la planète, quand il avait tant d’amour à revendre ? Qui en aurait voulu aux apôtres de récupérer les données de ceux qu’ils parvenaient à convertir à la secte de Jésus, et même de les revendre à d’autres pour pouvoir bâtir leur Eglise sur le sol solide de l’amour ? Et rappelons-nous pour finir, mes frères, mes amis, mes aimés, mes amants, , mes loulous, mes chouchous, mes chatons, mes roudoudous, la parole de l’Evangile selon Saint Mark : « Aux pauvres le royaume des cieux, aux riches le paradis fiscal ! »

89 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout